Vernissage of Panorama 21: Screening of Dana, Carnival, and Tzompantli.

I’d like to invite you to the screening of my last film DANA, CARNIVAL AND TZOMPANTLI  during the annual exhibition of Le Fresnoy – National Studio named Panorama 21. This film is about Dana Karvelas, a Mexican transvestite that goes to the north of France to relieve the pain of the loss of her mother and thus answer the question: Both in the carnival and in the face of death, are we not all the same?

This film was shooted both in Mexico and France, through my work, I try to understand the human condition, as well as its contradiction, fragility, and ambiguity in the face of complex facts such as gender, migration, memory, and death.

COLIN_Fernando_DANA__1.1.2
Still of movie DANA, CARNAVAL Y TZOMPANTLI 

DANA, CARNAVAL Y TZOMPANTLI

(19min)

Production by Le Fresnoy National Studio of Contemporary Arts
Production support Santas Producciones, R7D and Pictanovo – Images en Hauts-de-France with the participation of Mairie de Dunkerque and Municipio de Chiapa de Corzo, Mexico.

Director, Writer and Cinematography : Fernando COLIN ROQUE

1st Assistant director and Script supervisor Ghyzlene Boukaila
Casting : Dana KARVELAS, Sylvie MOREAUX, Lucas BARDOUX, Denis DUVALS / Artistic accompaniment : Béla TARR / Music Composer : Sergio GURROLA / Sound : Julio ROJAS and Ludivine PELÉ / Editor : Mattia PETULLA / Colourist : Baptiste Evrard / Sound Editor : Ludivine PELÉ, Florent BOURGAIN / Re-recording mixer : Yannick DELMAIRE / Foley : Médéric Corroyer, Caroline Thuiller / Score recorder : Rémi Mencucci / Additional voice over recorder : Déborah Drelon / Production manager : Estelle Benazet

Crew in Mexico / Unit Production Manager Nelson Lazaro Wilson / 1st Assistant camera Joel de la Cueva / Production designer : Gabriela Pech / Still photographer :  Lakshmi Garza Vertiz / Drivers : Ismael Reyes Lugo / Mario Ramirez

Crew in France Script Doctor Marie Amsler /1st Assistant camera Baptiste Charlier / Sound mixer Ludivine Pelé / Boom operator Déborah Drelon / Gaffer Felipe Esparza / Key grip Lucie Guénard / Art director and Tzompantli Alice Goudon / Props Claire Williams / Costume Femme En Rouge Andres Flores / Still photographer Moïse Togo / Location manager Cindy Coutant Juan Pablo Villegas

Vernissage Panorama 21 @LeFresnoy National Studio of Contemporary Arts

Friday 20 September 18h

22 rue du Fresnoy – BP 80179
59202 Tourcoing Cedex – France

 

Maldoror – Shortfilm

This short was made during the last visit of the mexican artist Argeo Mondragón to the city of Toulouse in France. Visit the work of ARGEO.

Credits:

DIRECTED, CINEMATOGRAPHY and EDITED by

Fernando Colin

Poem

The red dream of Maldoror

by

Fernando Colin

Music

Tapped-on Bach Digital

Passacaglia for 3 Flutes

(Yayoi Yoshida)

https://files.musopen.org/media/

 

L’État du Mexico, narco et chilaquiles.

L’État du Mexico est comme cet enfant qui harcèle ses compagnons d’école mais quand il arrive chez lui ses frères le persécutent ainsi que d’autres adultes, personne ne l’aime mais nous savons qu’un jour peut être il pourrait devenir quelqu’un d’important dans la vie. J’ai grandi dans l’État du Mexico, l’État le plus peuplé de la République Mexicaine avec 16 millions d’habitants, cet état est actuellement aussi connu pour être le numéro un en terme de féminicides, vols de voitures et de homicides. Cet État á toujours été problématique ou au moins depuis que je le connais. C’est toujours le même parti politique qui a gouverné, le PRI. Je me rappelle avoir vu beaucoup de “PRIistas” détruire le lien social qui commence à la maison, ils étaient mes voisins. Aujourd’hui les enfants de ces voisins sont “narcomenudeistas”. Je jouais avec eux au football, nous jouions le “cascarita” jusqu’à 23 heures mais aujourd’hui jouer dans la rue la nuit c’est impossible.

Cela fait 10 ans que je ne vis pas dans l’État du Mexico mais aujourd’hui je me suis souvenu de lui parce que ce sont les élections du nouveau gouverneur. Aujourd’hui j’espère que la gauche va gagner dans cet État tellement blessé, j’espère qu’il va avoir une autre opportunité, j’espère qu’il va se reconstruire et que la classe politique sera digne des gens de bien qui vivent dans cet État. Le meilleur souvenir que j’ai de la Ville Nezahualcoyotl, ce sont ces chilaquiles que m’ont fait ma maman et mon beau-frère avant de partir pour vivre á Toulouse.

chilaquiles
Le chilaquiles est un plat typique mexicain à base de tortillas et de sauce verte ou rouge. On peut l’accompagner de crème fraîche, de fromage frais (type panela) et d’oignons. Photo: Fernando Colin®